Gauche

 

 

AccueilNos OuvragesNos MultimédiaLa BoutiqueChroniques de Claude FayetteNos Articles en ligneInventaire des billets raresInventaire des petits numérosEst-ce un Bojarski?BilletophilieCalendrier bourses et exposNos Liens et Nos partenairesPour nous contacter sur nos produits ou pour toutes demandes d'information

 

 

Rechercher

 

 

 

 

Présentation

Si le marché du billet s’est longtemps développé par relations directes entre collectionneurs et numismates professionnels, que ce soit dans des cabinets numismatiques feutrés ou au grand vent des marchés aux Puces, aujourd’hui, une part énorme du marché passe par les listes à prix marqués, les catalogues de vente par correspondance, les ventes sur offres et par internet. La spécificité du billet par rapport à la pièce est qu’une photo, aussi bonne soit-elle, ne montrera jamais parfaitement l’état de conservation : si une monnaie s’use, un billet s’abime. Aucun détail n’est perdu sur le plus froissé des billets médiocres alors qu’une pièce dans un état identique, aura perdu depuis longtemps les trois quarts de ses détails.

L’acheteur a donc besoin d’être parfaitement et très précisément informé de l’état du billet convoité qu’il n’a pas en mains au moment de son achat par le seul qui a tout loisir de l’examiner : le vendeur.

Aussi dans la dernière édition "Les billets de la Banque de France et du Trésor" nous avons voulu apporter le plus de détails possibles sur chaque état de conservation afin de fournir à tous des outils de description rigoureux et fiables.

L’écart de prix très important entre les qualités incite parfois certains à tenter de systématiquement surévaluer l’état de leurs billets. Ceux-là, de prime abord, pourront être quelque peu perturbés par ces précisions, mais chacun se rendra vite compte du bien fondé, de l’utilité et de l’évidence pratique de cette mise au point.

S’il est très difficile de définir avec certitude un état, il est primordial de parler au moins le même langage. S’il est évidemment préférable d’estimer l’état d’un billet proposé sur une liste avec une certaine rigueur, il n’est pas obligatoire pour autant d’en dévaluer le prix. Si l’état est bien défini le collectionneur qui recevra son billet ne sera jamais déçu, bien au contraire.

Les compléments d’explications que nous donnons sur les définitions existantes, qui bien entendu ne changent absolument pas, sont le plus souvent souhaités de tous. Les nombreuses remarques et observations dont nous avons tenu compte pour rédiger ces précisions sont le fruit des questions les plus récurrentes que se posent nombre de collectionneurs "comment apprécier l’état d’un billet et définir cet état le plus honnêtement possible ?".

Si les différentes qualités sont cernées avec plus de détails il sera d’autant plus aisé d’en définir l’appellation sans pour autant négliger la part de subjectivité.

Nul besoin d’apporter tel ou tel commentaire sur l’appréciation d’un état, il suffira par exemple de dire qu’un billet est NEUF ou pr.NEUF. La différence entre les deux est très subtile mais cependant réelle sans pour autant que la cote de l’un ou de l’autre état connaisse un écart sensible.

Le SPL+ peut à priori poser problème à certains. Il nous est arrivé à tous de trouver un jour un billet parfait qui après une longue et minutieuse analyse s’est avéré porter un épinglage, si discret qu’il était presque impossible de le déceler. Ce billet qui semble NEUF même si on le regarde avec la plus grande attention peut s’apprécier alors comme un SPL exceptionnel.

Ces nuances minimes sont difficiles à appréhender et à estimer, mais elles requièrent aussi des dénominations aussi explicites que possibles qui sont nécessaires. C’est un peu comme si sur une palette de couleurs on portait son choix sur un bleu ciel. Cette couleur pourra tendre sur une nuance azur ou turquoise ou cobalt, le bleu sera toujours celui initialement choisi mais on saura quelle sera sa tonalité.

Le marché du billet est très développé actuellement et ces états de conservation très détaillés sont autant d’outils supplémentaires pour aider chaque collectionneur à progresser dans ses connaissances et dans ses recherches.


Les états de conservation

 

Accueil > Billetophilie > Etats de conservation