Gauche

 

 

AccueilNos OuvragesNos MultimédiaLa BoutiqueChroniques de Claude FayetteNos Articles en ligneInventaire des billets raresInventaire des petits numérosEst-ce un Bojarski?BilletophilieCalendrier bourses et exposNos Liens et Nos partenairesPour nous contacter sur nos produits ou pour toutes demandes d'information

 

 

Rechercher

 

 

 

 

Nouvelle trouvaille du 5000F Victoire
Article précédent

Jean-Marc Dessal, le 13/12/2010

Des trouvailles de 5000F Victoire, billet de guerre s’il en est, ont déjà eu lieu. Depuis longtemps chacun sait que certaines dates ont été découvertes par liasses entières et que, même si petit à petit le marché les a absorbées, elles restent très communes. Ces dates font le bonheur des collectionneurs débutants qui peuvent s’offrir un billet magnifique en état superbe pour un prix très raisonnable. Jusqu’ici, nous n’avions pas vu de trouvailles des F.44 ou F.45....jusqu’ici.

En ce mois de novembre, des F.45.01 (du 13 octobre 1938) en état exceptionnel (SUP à SPL !) nous ont été proposés. Le vendeur nous en a tout d’abord montré deux exemplaires, puis proposé d’en ramener...quarante ! Quelques jours plus tard, nous avons pu en voir vingt et un.

Absurde gestion de la trouvaille, quelques billets ont déjà été vendus... mais surtout les numéros montrent un écart supérieur à quarante : le plus petit étant le 347, le plus grand le 400, tous du même alphabet : B.57. Soit au moins 54 billets. Pire, devant nos interrogations, le vendeur nous propose d’en rapporter quarante avec des numéros consécutifs, puis nous apprenons que trois billets portant des numéros autour de 974 (alph.B.57 aussi) ont été vendus quelques jours plus tôt.

Finalement, aucune possibilité de savoir combien de billets sont disponibles : 24 c’est certain (21 vus et 3 vendus), une soixantaine c’est probable, quelques centaines ??? C’est possible.

Avec un inventaire du type à 114 billets, tous les B.57 devront être scrupuleusement répertoriés pour enfin savoir combien d’exemplaires de cette trouvaille sont sur le marché. Il est logique que la cote de ce billet soit revue, dès le prochain ouvrage de Claude Fayette, cette trouvaille sera prise en compte.

Cet exemple montre parfaitement à quel point la transparence est fondamentale lorsqu’un billet rare est découvert en plusieurs exemplaires (voir la Trouvaille de l’Ecluse, ou la Trouvaille de Mantes), les tentatives destinées à masquer l’ampleur de la trouvaille provoquent souvent l’effet inverse de celui escompté.

Il faudra des années avant que ne soit reconstituée l’importance de cette trouvaille, dommage. Jean-Marc Dessal


Jean-Marc Dessal
Article paru dans le bulletin numismatique CGB n°18

Article précédent
Accueil > Articles
Les articles