Gauche

 

 

AccueilNos OuvragesNos MultimédiaLa BoutiqueChroniques de Claude FayetteNos Articles en ligneInventaire des billets raresInventaire des petits numérosEst-ce un Bojarski?BilletophilieCalendrier bourses et exposNos Liens et Nos partenairesPour nous contacter sur nos produits ou pour toutes demandes d'information

 

 

Rechercher

 

 

 

 

Adieu l'ami
Article précédent

Claude Fayette, le 06/02/2011

Il est toujours difficile de rendre hommage à un ami disparu, tellement de souvenirs nous lient et nous ramènent à une époque relativement éloignée où nous étions, selon l’expression consacrée, jeunes et beaux.

J’ai connu Jean-Paul Vannier voilà presque quarante ans en arrière, un homme dans la force de sa réussite professionnelle et familiale. Notre passion commune et nos aspirations personnelles nous ont permis de tisser des liens d’amitié et d’entrecroiser ces liens avec nos épouses respectives et un petit garçon superbe et remarquablement intelligent que Jean-Paul et Marie José couvaient avec bonheur et admiration. Arnaud avait déjà tout compris au métier de son père. Il le suppliait de lui donner quelques billets pour sa collection personnelle et aussitôt, de son écriture balbutiante, il m’adressait une liste dans laquelle il me proposait à un prix intéressant ses nouvelles acquisitions. Ni Jean-Paul ni moi n’étions dupes mais nous étions heureux de rentrer dans le jeu de ce petit bonhomme qui allait encore à l’école primaire. J’ai conservé intactes toutes ces lettres enfantines ainsi que les billets qui les accompagnaient. Ce ne sont certes pas de grandes raretés ni des billets de grande valeur, hormis la valeur affective, et je me suis toujours promis de les remettre un jour à Arnaud qui est aujourd’hui un homme dont l’âge converge vers celui auquel j’ai connu son père.

Professionnellement il est impossible de parler du billet de banque Français sans y associer le nom de Jean-Paul Vannier. Ce fut le premier grand marchand et connaisseur de cet univers qui nous passionne. Ses catalogues ont toujours fait unanimement référence et le développement de cette collection, dont je suis certes un des moteurs, a été en grande partie initié par Jean-Paul. Nous avons ensemble passé des jours, des nuits, des mois, des années, à chercher, colliger, consulter des monceaux d’archives qui ont donné naissance à mon premier ouvrage rédigé et édité par nous deux.

Jean-Paul avait une connaissance précise du marché associée à une vraie culture de la billetophilie. Il avait une vraie vision du présent et du futur. Il a planté les bases de cette collection, il a enrichi de son travail de grand professionnel le sol dans lequel s’épanouit aujourd’hui notre passion.

Pour tout cela nous te sommes reconnaissant et ton nom restera indéfectiblement attaché à ce qui était le monde du billet et qui aujourd’hui devient l’univers du billet.


Jean-Paul Vannier (à droite) aux côtés de Claude Fayette


Discrètement tu es parti une nuit de Janvier rejoindre celle qui a partagé toute ta vie et sans qui le goût de ton existence était bien fade. Ton soleil s’était terni et tu manquais sans doute de lumière, alors, malgré toi, à l’heure où le destin frappe irrémédiablement à ta porte, celle-ci s’est entrouverte sans crier gare et tu es parti la retrouver dans cette éternité que l’on dit heureuse aux hommes de bonne volonté.

Adieu mon ami Jean-Paul.



Claude Fayette

Article précédent
Accueil > Articles
Les articles