Gauche

 

 

AccueilNos OuvragesNos MultimédiaLa BoutiqueChroniques de Claude FayetteNos Articles en ligneInventaire des billets raresInventaire des petits numérosEst-ce un Bojarski?BilletophilieCalendrier bourses et exposNos Liens et Nos partenairesPour nous contacter sur nos produits ou pour toutes demandes d'information

 

 

Rechercher

 

 

 

 

 

Accueil > Chroniques
 Chronique de Claude Fayette
  N°23 - Avril 2016
Chronique précédente

 

    Mise au point

 

    Depuis plus de 50 ans je collectionne le papier monnaie, je recherche, j’étudie et je vérifie le moindre élément concernant la collection et j’ai toujours répercuté ces connaissances au travers de parutions, de livres ou autres.

J’ai travaillé sur des archives privées ainsi que sur des archives de la Banque de France pendant plusieurs années, certaines sont toujours accessibles à qui s'en donne la peine, d'autres m’ont été léguées. Sans ces dernières archives en ma possession, il aurait été impossible de pouvoir réunir avec autant de précisions toutes les informations chiffrées contenues dans mes ouvrages.

À force de persévérance et avec autant de sérieux que possible j’ai pu effectivement dans les années 1980 avoir accès aux archives éparpillées de la Banque de France et je peux vous assurer de la difficulté d’une telle démarche. Les services de la BDF eux mêmes n’avaient pas une documentation ainsi recensée et reproduite. J’ai à l’époque réuni et classé par numéros d’alphabets plus de 40 000 dates de créations que j’ai répertoriées dans mes ouvrages « Les Billets Français du XIXème et du XXème siècles » Tome A et Tome B, éditions de 1990 -1991, il y a déjà vingt-cinq ans.

Au fil de ces années j’ai souvent donné - j’écris bien donné - l’autorisation de reproduire telle ou telle information voire certains passages ou pages complètes de mes ouvrages à des fins de diffusion autres que les miennes. Pour la sérénité des recherches engagées par d'autres, j’ai d’ailleurs répondu favorablement et instantanément à toutes demandes précises.

Il peut aujourd’hui sembler facile et normal de reproduire intégralement les informations de mes livres, les numéros d’alphabets par dates d’émission, les quantités d’alphabets, sans aucune autorisation, sans aucun accord préalable et, pourquoi pas, même s’approprier ces informations et ces chiffres que je suis, hormis pour les billets modernes, le seul à pouvoir justifier. Plusieurs années de passion et de travail m’ont été nécessaires pour réunir toutes ces informations précises que j’ai dû quotidiennement compléter et parfois même rectifier car certaines données ne correspondaient pas exactement aux différentes archives consultées.

A défaut de reconnaissance, à défaut même de courtoisie, j'aspire à ce qu'on respecte ce travail, ces recherches et ce partage.

Rien dans ma démarche n’est mercantile, mon intégrité est entière, j'ai défendu et développé avec passion la collection du papier monnaie toujours en collaboration avec des gens, amateurs comme professionnels, investis et enthousiastes. Je souhaite simplement que cela perdure et que les collectionneurs sachent et s’interrogent sur cet état de fait : le partage ne peut pas être imposé, ne doit pas être subit.

 

Une partie de mes archives personnelles

 

 

 

 

 

 

 

 

Claude Fayette