Gauche

 

 

AccueilNos OuvragesNos MultimédiaLa BoutiqueChroniques de Claude FayetteNos Articles en ligneInventaire des billets raresInventaire des petits numérosEst-ce un Bojarski?BilletophilieCalendrier bourses et exposNos Liens et Nos partenairesPour nous contacter sur nos produits ou pour toutes demandes d'information

 

 

Rechercher

 

 

 

 

 

Accueil > Chroniques
 Chronique de Claude Fayette
  N°24 - Novembre 2018
Chronique précédente

 

    CGB a la cote

 

    J’ai décidé pour cette nouvelle édition de La Cote des billets de la Banque de France et du Trésor d'en confier la réalisation en collaboration à la maison CGB Paris.

 

Depuis des années une confiance réciproque s'est installée entre Jean-Marc Dessal et moi-même et je sais que ce passage de relais s'effectue dans une vision commune, conforme à ce qui a toujours prévalu dans tous mes ouvrages : à savoir une retransmission des informations parfaitement honnête et toujours conforme à la réalité du marché.
 
Bien évidemment je reste toujours vigilant sur les cotations qui se doivent de refléter l'exactitude de l'offre et de la demande mais il est certain que mon expérience durant ces quelques dizaines d'années me permet d'avoir un recul en même temps qu'une vision que ma mémoire jusqu'alors infaillible éclaire fidèlement.
 
Ainsi je peux parfois attiser ou bien tempérer certaines ardeurs bien intentionnées car je connais mon sujet et je peux affirmer que j'ai vu des milliers de billets dans des situations exceptionnelles comme celle des archives de la Banque de France.

Je collectionne le papier-monnaie depuis près de soixante ans avec une passion toujours présente. J’ai travaillé sans relâche sur des archives privées ainsi que sur des archives de la Banque de France pendant plusieurs années, certaines m’ont été léguées. Sans ces dernières archives en ma possession, il aurait été impossible de pouvoir réunir avec autant de précisions toutes les informations chiffrées contenues dans mes ouvrages.
 
Au travers de cette passion j'ai pu rencontrer durant toutes ces années un grand nombre de professionnels et de collectionneurs toujours animés par cette recherche un peu folle de la rareté et du beau qui caractérise ce type de collection.
 
Je travaille toujours mais il est temps pour moi de rejoindre une équipe de jeunes dynamiques mettant en œuvre des nouvelles techniques et ce sang neuf va enrichir nos recherches et apporter un plus à chacun d'entre nous.

La Cote des billets de la Banque de France et du Trésor va à présent être intégralement traduite en Anglais ce qui va ouvrir l'accès à de nouveaux collectionneurs. Ainsi, un plus grand rayonnement sera donné à notre collection et suscitera de nouvelles vocations pour les générations à venir. Le monde du Net va aussi booster ce milieu parfois confidentiel.

Je ne quitte pas le navire, bien au contraire, l'équipage s'agrandit et de nouveaux horizons s'ouvrent ainsi à nous tous !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Claude Fayette


Chronique précédente