Gauche

 

 

AccueilNos OuvragesNos MultimédiaLa BoutiqueChroniques de Claude FayetteNos Articles en ligneInventaire des billets raresInventaire des petits numérosEst-ce un Bojarski?BilletophilieCalendrier bourses et exposNos Liens et Nos partenairesPour nous contacter sur nos produits ou pour toutes demandes d'information

 

 

Rechercher

 

 

 

 

Découverte exceptionnelle d'un 1000F Déméter inédit
Article précédent

Max Régnier, le 31/08/2013

Création du peintre Lucien JONAS, à qui la Banque de France vient de consacrer une remarquable exposition, ce billet de 1000F déesse Déméter n'a pas fini de nous surprendre.

Déjà en 2003, grâce à Yves Jérémie, quelques exemplaires datés du 25/11/1943 avaient été découverts dans la région de Clermont-Ferrand, tous portaient l'alphabet 10569.
Dans son dernier ouvrage, Claude Fayette indiquait que le dernier alphabet censé être sorti de la Banque était le 11124. En effet, jusqu'en 2002, la dernière émission mentionnée dans les ouvrages de Claude Fayette était celle du 16/12/1943. Toutefois, aucun exemplaire n'ayant été retrouvé depuis cette parution, l'auteur avait fini par supprimer cette fameuse référence.

Une découverte tout à fait exceptionnelle vient de relancer les recherches: un billet du 16/12/1943 portant l'alphabet C. 11315 n°879 a été trouvé en juillet 2013. Apparu par hasard dans la région de Rouen (pour l'anecdote, signalons que le port de Rouen figure au verso de cette coupure), ce billet dans un état TTB+ est pour l'instant le seul exemplaire connu.

Il montre qu'une belle surprise est toujours possible et que cette coupure de 1000F, considérée à tort comme courante par de nombreux collectionneurs, recèle encore de véritables trésors... N'oublions pas que de nombreuses émissions postérieures à l'alphabet 7755 n'ont jamais été retrouvées et peuvent un jour ou l'autre réapparaitre. Évidemment, une trouvaille conséquente est toujours possible: les vols (hold-up de 1944 en gare de Clermont), prélèvements divers (milice et résistance) et trafics (marché noir) ayant été nombreux au cours de cette période si sombre de notre Histoire...

A ce jour, une nouvelle référence va donc s'ajouter au FAYETTE, LE F.40/42 deviendra le 16/12/1943 et le prestigieux Déméter du 20/1/1944 portera désormais la référence F.40/43. Je reste persuadé que d'autres dates encore inconnues peuvent faire leur apparition sur le marché. Rien n'est figé, chacun peut faire, à tout moment, la découverte exceptionnelle qui relance l’intérêt pour la collection et fait progresser le FAYETTE. Alors, restez vigilant, ne négligez aucune piste, cherchez encore et toujours, même pendant les périodes estivales...

Accès à l'inventaire du 1000 Francs Déméter


Max Régnier


Article précédent
Accueil > Articles
Les articles