Gauche

 

 

AccueilNos OuvragesNos MultimédiaLa BoutiqueChroniques de Claude FayetteNos Articles en ligneInventaire des billets raresInventaire des petits numérosEst-ce un Bojarski?BilletophilieCalendrier bourses et exposNos Liens et Nos partenairesPour nous contacter sur nos produits ou pour toutes demandes d'information

 

 

Rechercher

 

 

 

 

 

Accueil > Chroniques
La chronique de Claude Fayette
  N°8 - Juillet - Août 2005
Chronique précédente

Les vacances estivales arrivent, et malgré la détente ambiante vous êtes nombreux à impatiemment et secrètement attendre la rentrée pour consulter avidement les nouveaux catalogues ou parutions. Certains en profitent pour classer leur collection, faire le point sur tel ou tel critère de recherche, rêver au prochain achat, somme toute, il n'y a pas de vacances pour un collectionneur, tout au plus du temps libre supplémentaire que l'on met à profit pour parfaire ses connaissances.

Nous pouvons dès à présent tous ensemble faire avancer le recensement des raretés du XXème siècle, cet inventaire déjà bien étoffé sera mis en ligne très prochainement.Vous êtes nombreux à posséder des billets mentionnés sur la liste consultable sur le site, ce qui n'était pas forcément le cas pour les billets du XIXème siècle. Adressez-moi la liste de vos raretés afin que cet inventaire dès le départ soit le plus fourni possible. S'il paraît irréalisable de tout recenser, il est important que le plus grand nombre de billets soit répertorié. Nous devons impérativement faire passer le message et noter tous les billets concernés que nous pouvons rencontrer et qui sont encore absents de l'inventaire. Pour l'instant 1000 à 2000 coupures rares sont déjà annotées, ce qui est peu comparé aux quantités des billets concernés que j'ai vus durant ces quarante dernières années, mais il faut un début à tout et rapidement cette base de données va se compléter et les enseignements que nous pourrons en tirer seront considérables.
Nous allons nous apercevoir avec étonnement que certains billets considérés comme rares sont pourtant connus à un très grand nombre d'exemplaires. Il va donc falloir relativiser et prendre conscience que pour certaines vignettes recherchées par tous, incontournables dans une collection, comme le 5000 F Flameng, le chiffre reste faible comparé aux nombre de collectionneurs et les états de conservation très divers, souvent dans des qualités inférieures. Pour d'autres billets comme les 5 F " Noir " ou les " Bleu et Rose ", la quantité de billets peut paraître importante, mais une fois divisée par le nombre d'émissions, le résultat est souvent faible voire parfois unique ou même encore non répertorié.

Pensez aussi à me faire parvenir les raretés du Trésor, cela concerne les numéros VF :
7, 8, 9,14,15, 22, 23, 26, 28, 35, 36, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 45, 48, 49.
Quelques centaines de ces coupures rares sont déjà recensées.

Envoyez-moi vos suggestions et différentes questions qui peuvent se poser, afin qu'une fois mis en ligne, chacun puisse prendre part à la réflexion.

Passez un bel été, profitez malgré tout du soleil et des vacances en attendant une rentrée riche en évènements billetophiliques.

Chronique précédente